Usages

Si on imaginait les assistants intelligents du futur ?

L’avenir. . . on dit qu’il appartient à ceux qui se lèvent tôt, mais aussi aux rêveurs qui ne s’arrêtent pas aux concepts et aux mots. Nous allons nous laisser aux prédictions utopiques avec nos amis les assistants intelligents puis nous tenterons de revenir à une vision plus réaliste en suivant le modèle du design fiction.

Entrons donc dans un monde où les limites financières, techniques et culturelles ne sont pas celles que nous connaissons aujourd’hui.

#1 – The Minder – Version Utopique

Les chatbots ont une chose en commun avec nous autres humains. Ils sont imparfaits et leurs axes de progression sont nombreux.

L’intelligence, quoiqu’artificielle, est pourtant bien là, cependant l’Homme est bien plus que cela. Il est fait d’émotions, de ressentis et de sentiments. Même s’il semble compliqué pour la technologie actuelle de tenir compte de ces paramètres, on pourrait imaginer qu’il serait capable d’analyser les émotions humaines et d’agir en conséquence… c’est l’idée sur laquelle repose The Minder.

L’exemple : Il est le miroir de l’âme et à ce titre il semblerait fou de ne pas essayer de décrypter le regard. La communication non-verbale et le langage corporel dans leur globalité permettraient d’apprendre à la technologie comment appréhender au mieux l’être humain dans toute sa complexité.

Cette analyse une fois faite, il serait alors possible de prévenir les besoins de tous (énervé(e) : « besoin d’une pause ? », un peu endormi(e) : « un petit café ? », en retard « voulez-vous que j’envoie un mail à Mr Untel pour lui proposer de décaler votre rendez-vous ? » etc.). Les possibilités sont nombreuses mais l’idée reste la même : analyser pour mieux comprendre et prévenir au lieu d’attendre d’être sollicité(e).

Et si l’on est un peu plus réalistes, dans quelques années on aura peut-être :

#1bis  – The Minder – Version Réaliste

D’ici à ce que la technologie soit capable d’analyser ce que nombreux d’entre nous peinent encore à comprendre, il semblerait plus réaliste d’envisager non plus une analyse basée sur des critères d’actions physiques mais plutôt sur des schémas écrits récurrents.

L’exemple : Les assistants intelligents pourraient être installés telle une extension et agirait sur les outils de messagerie collaborative. Ils auraient pour mission d’analyser les habitudes d’écriture et d’accompagner chacun pour une meilleure communication. Ils pourraient suggérer de reformuler une phrase, faire remarquer l’absence d’un « s’il te plait », d’un « merci » ou  d’un « bonjour ». En bref, ils amélioreraient les rapports interpersonnels à l’écrit en évitant les tensions au sein de l’environnement de travail.

#2-  The Advisor – Version Utopique

Ne serait-il pas idéal de ne garder que l’essence même de notre travail ?

Conserver uniquement le cœur nos passions en déléguant toutes les tâches qui nous empêchent d’être concentrés et productifs ? C’est en tout cas ce que nous pourrions envisager comme avenir pour le quotidien des professionnels. Ainsi l’intelligence artificielle pourrait tous nous soulager des à-côtés techniques et administratifs incontournables, mais aussi et de manière plus générale, en l’assistant dans les différentes étapes de travail.

L’exemple : Le champ des possibles semble infini. On peut imaginer des assistants intelligents intégrés aux salles de réunions qui pourraient écrire et enregistrer les compte-rendus. Ils pourraient aussi interagir avec les différents acteurs afin d’encadrer les échanges et d’éviter les dérives de sujets. The Advisor serait le compagnon idéal des professionnels. Il pourrait apprendre par lui-même, cerner chaque fonction, afin de pouvoir agir en conséquence avec le plus d’esprit possible.

Après une analyse poussée du comportement de l’individu, l’intelligence artificielle serait en mesure d’effectuer diverses tâches à la manière de celui ou celle qu’elle a étudié et ainsi de lui faire gagner un temps précieux.

Et si l’on est un peu plus réalistes, dans quelques années on aura peut-être :

#2bis – The Advisor – Version Réaliste

Dans un futur plus proche, on pourrait envisager un assistant intelligent qui pourrait effectuer des tâches simples et génériques. Ces tâches pourraient être du domaine professionnel ou privé, toujours dans le but de vous faciliter la vie et de vous rendre plus productifs au travail.

Exemple : Il serait possible de demander à vos assistants intelligents de trouver les tendances du marché sur lequel votre entreprise évolue. Il pourrait récupérer les documents ou informations d’un projet, gérer vos réunions et réservation vos salles. Autant de futilités pourtant indispensables qui seraient effectuées par le chatbot pour vous permettre de rester concentré(e) et performant(e).

Peu importe ce que l’avenir nous réserve, chez Wikit nous serons toujours là pour votre entreprise son l‘évolution.

Pour découvrir la solution Wikit, n’hésitez pas à demander une démo gratuite.