ITSM

Asset et Configuration Item : c’est quoi la différence ?

La confusion est courante entre ces deux termes incontournables du monde de l’ITSM. Pourtant, ils sont bien deux concepts différenciés et différentiables. Alors si un asset et un Configuration Item (CI) sont dans un bateau et que l’asset tombe à l’eau. Que se passe-t-il ? Et à l’inverse, si c’est le CI qui saute du bateau ?

#1 : Les Assets

En ITSM / ITIL, un asset est un bien matériel ou logiciel qui est la propriété de l’organisation, il est généralement attribué à une seule personne. Aussi appelés « équipements » en français, les assets sont associés à une personne et permettent ainsi de remonter jusqu’à elle grâce à différentes données en lien avec l’asset (pour un téléphone, on peut penser au numéro de la ligne, au code PUK, l’opérateur télécom, etc.).

Leur gestion est appelée ITAM (IT Asset Management) et sert à optimiser les dépenses ainsi qu’à faciliter la prise de décisions stratégiques.

Exemples d’Asset :

L’ordinateur de Marie                   La tablette de Jean           Le téléphone de Patrick

Ainsi, nous comprenons facilement que la perte d’un asset n’affecte que la personne à qui il appartient. Cette perte peut atteindre de manière majeure l’employé concerné mais touche de façon mineure l’entreprise.

#2 : Les CI

Les CI quant à eux sont des Configuration Items, c’est-à-dire des éléments de configuration du système d’information. Ils jouent un rôle important dans le bon fonctionnement d’une entreprise et des différents outils nécessaires à son activité. Il en existe dans toutes les branches de métier et sans eux, nombre de tâches ne pourraient pas être réalisées.

Exemples de CI :

                             Le boitier wifi                                     L’intranet                        Le service de messagerie

                                                                               (ou application métier)

Cette fois, on comprend que s’il manque un CI, un pan entier de l’activité de l’entreprise en est perturbée.

#3 : Asset ≠ CI

Là est donc la grosse différence entre les assets et les CI, l’absence ou la perturbation de l’un a beaucoup plus de conséquences sur le bon fonctionnement de l’entreprise que celle de l’autre. Ceci est notamment dû au fait que les CI sont très connectés et en lien avec de nombreux autres CI et asset et donc qu’en cas de panne, cela entraîne une réaction en chaîne qui prend rapidement de l’ampleur.

Anomalie de l’asset :                                       Anomalie du CI :

Maintenant que les assets et les CI n’ont plus de secret pour vous, et si vous les connectiez à votre chatbot de support helpdesk ?

Pour découvrir la solution Wikit, n’hésitez pas à demander une démo gratuite.